Extrait de l’interview de Pierre-Henri Deballon et Sébastien Tonglet :

Lors de la première édition de Vélotour, nous étions allés voir les acteurs historiques pour pouvoir avoir une solution pour vendre des billets sur notre site. Deux problèmes majeurs. Le premier : la complexité et la lenteur de la démarche. Des tonnes de papiers à fournir pour que la solution soit installée un mois plus tard. Mais le plus grave, c’est que nous on voulait que la vente se fasse sur notre site alors que eux nous expliquaient que l’internaute venait sur notre site pour découvrir l’événement mais qu’il allait ensuite payer sur le site internet du fournisseur de la solution de paiement … Totalement incohérent pour nous. Finalement, avec toutes ces choses qui ne nous plaisaient pas, on s’est dit qu’on allait développer notre propre solution. Et on s’est dit que si on avait eu ce besoin, on ne devait pas être complètement cinglés et qu’il il devait y avoir d’autres organisateurs qui devaient avoir le même. C’est de cette manière qu’est né Weezevent.



SOURCE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here