AngelSquare vous présente chaque mois un nouveau membre de sa communauté. Découvrez les personnalités qui soutiennent l’écosystème startup français et ce qui motive leurs investissements.

Aujourd’hui, découvrez le profil d’investisseur de Jacques-Antoine Granjon aka JAG, fondateur de vente-privée.com et l’un des 10 Business Angels les plus actifs de France.

Le membre AngelSquare du mois : Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur du Groupe vente-privee.com

L’aventure vente-privee.com ?

“Vente-Privée en 20 secondes, c’est le digital qui a fait une accélération incroyable d’un vieux métier, celui de soldeur.”

C’est le digital qui a fait une accélération incroyable d’un vieux métier qui existe depuis toujours, celui de soldeur. C’est une vie d’aventures avec mes amis, mes associés, ma femme qui est aussi associée. Au bout de 32 ans, je peux dire que l’on est encore au début de l’aventure.

Les pompes de JAG, aventurier de la tête aux pieds !

Pourquoi êtes vous devenu Business Angel?

“Ce n’est pas pour gagner de l’argent que l’on investit en Seed : c’est pour le plaisir de planter une graine.”

Lors de ma rencontre avec Xavier (Niel) et Marc (Simoncini), au moment où ils fondaient respectivement Kima Ventures et Jaïna Capital, ils m’ont dit “Viens avec nous, on met des tickets dans des boites sur internet”. Je suis toujours sur l’aventure humaine et long terme. Être Business Angel, c’est ça. C’est participer à l’aventure d’entrepreneurs et essayer de faire en sorte que le projet fonctionne.

Les investissements que je réalise jusqu’à 75.000 euros — et pourtant c’est beaucoup d’argent — sont des investissements d’aventure, d’impôt social : c’est un petit coup de pouce, qui veut dire « On croit en vous. ».

Ce n’est pas pour gagner de l’argent que l’on investit en Seed : c’est pour le plaisir de planter une graine. Si elle pousse bien, tant mieux, on aura fait notre travail. Souvent la vie d’un entrepreneur se résume à cela : on croit en vous et cela vous donne de l’énergie.

La Boys band des Business Angels ! De gauche à droite : Marc, JAG et Xavier.

Comment vous impliquez-vous dans les startups ?

“Je ne veux pas me mêler au quotidien d’un entrepreneur : c’est sa vie, son aventure.”

Je ne m’implique pas beaucoup dans les startups dans lesquelles j’investis. D’abord parce que ce sont souvent des métiers pour lesquels je n’ai pas beaucoup d’expertise. Ensuite car je consacre énormément de temps à Vente-Privée. En revanche, je suis capable d’être présent à sa demande sur une situation bien précise, pour donner un avis bien précis. Je ne veux pas me mêler au quotidien d’un entrepreneur : c’est sa vie, son aventure.

Je soutiens Restopolitan, Stéphanie (Pélaprat), qui fait son petit bonhomme de chemin, qui grossit et vient de faire une acquisition en Italie. Avec Xavier et Marc, on a soutenu pendant 3/4 ans Devialet jusqu’à leur très belle levée de fonds l’an dernier. Il y en a plein d’autres, des petites pépites qui vivent. C’est sympa d’avoir des nouvelles. Il y en a qui disparaissent mais c’est comme ça, c’est la vie des jeunes entreprises.

Stéphanie Pélaprat avec Jacques-Antoine Granjon

Un conseil pour les entrepreneurs ?

“Ne vous diluez que si vous en avez besoin !”

J’ai ce conseil paradoxal qui est de dire “Attention, ne vous diluez que si vous en avez besoin”. C’est important dans la vie d’entrepreneurs, quelque soit la taille de leur entreprise, d’être libre et indépendant.

Dès que vous avez à rendre des comptes sur de l’argent emprunté ou levée, vous êtes moins libre et moins indépendant. C’est fantastique qu’il y ait des investisseurs, des Business Angels et heureusement car cela permet d’aller plus vite sur les marché etc. mais c’est aussi une contrainte extrêmement importante.

Pourquoi AngelSquare ?

“C’est une source d’information importante qui me nourrit.”

J’aime le flux, c’est sympa. Cela me permet de voir les tendances. On voit au travers d’AngelSquare des modes dans les investissements, leurs évolution. C’est vachement intéressant. Pour moi, c’est une source d’information importante qui me nourrit.

JAG, le regard tourné vers nos dossiers en Seed ! (“Regarder loin, c’est regarder tôt” )

Vous êtes entrepreneurs en recherche de fond ? Contactez nous @ team@fundme.co pour rencontrer les Business Angels de la communauté AngelSquare !

Vous êtes un Business Angel qualifié à la recherche d’opportunités d’investissements régulières ? Rendez-vous sur angelsquare.co !



SOURCE